La chaudière au gaz


Une chaudière au gaz brûle du gaz, obtenu via un réseau ou une citerne, pour produire de la chaleur : c’est la combustion du gaz qui est à l’origine de la chaleur. Une fois le gaz brûlé, ses fumées sont portées à basse température afin de perdre aucune chaleur avant de les expulser.

La chaleur produite a pour but de chauffer l’eau initialement présente dans la chaudière, qui circule ensuite dans des tuyaux et alimente un diffuseur de chaleur tel qu’un plancher chauffant ou bien un radiateur.

Il existe deux types de gaz qui viennent alimenter cette chaudière :

  • Le GPL, plus connu sous le nom de propane, est un gaz condensé à l’état liquide qui est stocké dans une cuve.
  • Le gaz naturel, est un gaz obtenu à partir d’un réseau de gaz : il alimente la chaudière via un robinet.

La chaudière au GPL

Le GPL est une ressource d’énergie de moins en moins utilisé, et ce pour plusieurs raisons :

  • Son prix augmente car lié à celui du pétrole
  • C’est une énergie polluante,, qui émet des gaz à effet de serre
  • Il implique la mise en place d’une citerne placée le plus souvent dans le jardin ou enterrée
  • L’investissement initial d’une chaudière au GPL est d’environ 5 000€
  • Ce gaz doit être sans cesse réapprovisionné
  • Les coût d’entretien de la chaudière sont élevés

Il possède néanmoins quelques avantages :

  • Il ne rejette pas les fumées engendrées par la combustion de gaz, mais il les refroidit jusqu’à état liquide ce qui permet de récupérer davantage de chaleur, qui est en fait de la vapeur d’eau présente naturellement dans les fumées. Cependant, ce procédé demande tout de même un raccordement avec le conduit d’évacuation d’eau.
  • La chaudière ne dépend pas du temps qu’il fait : elle peut produire à tout moment de la chaleur.
  • La chaudière au GPL est un mode de chauffage plutôt rapide et au fort rendement.

La chaudière au gaz naturel

Si votre habitation est relié à un réseau de gaz, alors le chauffage au gaz naturel via une chaudiere gaz est le mode de chaudière idéal :

  • Simplicité d’installation et d’utilisation : il suffit de la raccorder au réseau
  • Son prix est moins élevé que son homologue au GPL : environ 3 000€
  • Le gaz naturel reste une source d’énergie bon marché comparé à l’électricité ou au fuel
  • Son rendement est bon
  • Le gaz naturel est une énergie propre donc écologique
  • C’est un mode de chauffage autonome qui ne dépend de rien pour fonctionner, si ce n’est de ressources en gaz

Cependant, comme dans toute installation des inconvénients sont à noter :

  • Le gaz naturel est un gaz à haut risque, souvent la cause d’accidents tels que des incendies ou des intoxications.
  • Si vous n’habitez pas en ville mais dans une région isolée, la chaudière à gaz naturel est à éviter car il vous sera difficile de la relier au réseau de gaz
  • Même si le gaz naturel est dit « propre » il engendre tout de même des émissions de CO2 et est beaucoup moins écologique que l’énergie solaire par exemple.